Retour sur le site de réseau européen Kid's Corner Liens FAQ Se connecter

Les résultats

Le diagramme dans le coin supérieur droit de ce site Web affiche les économies de CO2 réalisées par le défi “Emile, le serpent mobile” durant l’année scolaire en cours. La valeur de CO2 en bas montre les tonnes de CO2 économisées, au-dessus de ce chiffre, il s’agit de l’équivalent d’arbres qui devraient être plantés pour compenser cette quantité de CO2. Enfin, le nombre de feuilles de l’arbre montrent les progrès restant pour atteindre l’objectif fixé en début d’année. Pour l’année 2015/2016, l’objectif a bien été atteint ! ;-) .

 

Les résultats 2014-2017 à l’échelle de l’europe(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

 

Les résultats en Wallonie pour l’année 2015/2016

Pour la Wallonie :

Durant cette année scolaire, 2 campagnes ont été menée, l’une en mai 2016 et l’autre durant la semaine de la mobilité en septembre 2016. Certaines écoles ont également, de façon marginale, participer au défi “Émile, le serpent mobile” en dehors de ces périodes Au total, pour l’ensemble de ces 2 campagnes, le défi “Emile, le serpent mobile” a rassemblé 7288 élèves de 353 classes provenant de 67 écoles.

Selon les données encodées, la progression moyenne de l’utilisation des modes actifs aux abords des écoles est de l’ordre de 13 %, passant de 53% avant le défi pour se maintenir à 66% quelques semaines encore après le défi. C’est un résultat très encourageant, tant pour le nombre d’élèves et d’écoles participantes que pour la progression constatée dans l’usage des modes doux.

belgium-wallonia-2015_2016

 

 

 

 

 

 

 

 

et au niveau européen :

resultats-tsgn-2015-2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ces résultats en vidéo :
Pour bénéficier de sous-titres, il vous suffit d’aller dans les paramètres et de choisir la langue de votre choix ;-)


 

Les résultats en Wallonie pour l’année 2014/2015

Pour la Wallonie :

Durant cette année scolaire, 2 campagnes ont été menée, l’une en mai 2015 et l’autre durant la semaine de la mobilité en septembre 2015. Certaines écoles ont également, de façon marginale, participer au défi “Émile, le serpent mobile” en dehors de ces périodes Au total, pour l’ensemble de ces 2 campagnes, le défi “Emile, le serpent mobile” a rassemblé 2728 élèves de 372 classes provenant de 34 écoles.

Selon les données encodées, la progression moyenne de l’utilisation des modes actifs aux abords des écoles est de l’ordre de 17 %, passant de 19% avant le défi à 36% durant le défi. Malheureusement, nous n’avons pas pu récolter assez de données “après” le défi pour mesurer de façon significative, l’impact de ce défi dans les semaines qui ont suivis la mobilisation scolaire.

belgium-wallonia-2014_2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et au niveau européen :

emile-campagne-2015-2-768x969